Zambie : En route vers le Mois missionnaire extraordinaire

Alors que s’ouvrait à Lusaka la rencontre de préparation au Mois missionnaire extraordinaire d’octobre prochain, le Secrétaire général de la Conférence épiscopale de Zambie, le Père Cleophas Lungu, a mentionné que « le Mois d’octobre 2019 devrait rappeler à tout chrétien que, grâce au don de la foi reçu par le Baptême, il est lui-même missionnaire ».
En effet, il y a deux ans, le Pape a proclamé pour toute l’Église un Mois missionnaire extraordinaire pour octobre 2019. Ce Mois missionnaire extraordinaire marquera le centième anniversaire de la Lettre apostolique Maximum Illud. Le pape a voulu par-là, « réveiller la conscience de la missio ad gentes et reprendre avec un nouvel élan la transformation missionnaire de la vie et de la pastorale ». Ce sera aussi une sacrée occasion d’aborder la mission de chacun en partant du baptême.
Ce Mois aura pour thème : « Baptisés et envoyés. L’Église du Christ en mission dans le monde ».

Un acte de remerciement
La rencontre préparatoire a réuni des représentants de tous les Diocèses de Zambie. Afin de mieux circonscrire le but de la rencontre, le Père Lungu a évoqué la Lettre pastorale des Evêques de Zambie de 2016. Celle-ci invitait les fidèles à « aller dans le monde entier et à proclamer l’Evangile à toute la Création », tout en attestant que « l’appel missionnaire de l’Eglise est pour tous ceux qui sont baptisés, ordonnés et consacrés ».
Aux participants présents à ce rendez-vous, dont les Coordinateurs diocésains de la Pastorale et les Directeurs des Œuvres pontificales missionnaires, le Secrétaire général de la Conférence épiscopale de Zambie a souligné que l’Eglise en Zambie s’est inscrite dans le logique de la célébration et du remerciement des missionnaires pour « le zèle avec lequel ils ont porté le don de la foi, l’enthousiasme qui dépasse tout risque de maladie, dans des lieux privés de route et sans connaissance de la langue du peuple ».

Consulter source

leave a reply